Au Grès du Colombier, si la couleur est un des éléments fondateurs, les parcelles de matières fusionelles ou réfractaires, selon leur nature, tissent le corps des carreaux aux formes multiples et combinables. Souples, fermes, nuancées, les argiles jaunes se mèlent aux terres rouges d'Orriule chargées de fer et de titane pour révéler à la cuisson , leur caractère. Dans les "fourneaux", grand feu et petit feu transforment les carreaux de terre moulée en barbotine de grès à 1260° pendant 36 heures, la faïence et la terre cuite subliment à 1100°C avec des nuances apaisantes.